Missa Scala Aretina, Francesc Valls

Prochaines représentations

Vallée de Joux, Temple du Sentier

Tickets

À Propos

Leonardo García Alarcón, direction

  • Sopranos Mariana Flores, Cindy Favre Victoire 
  • Alto Luan Goes
  • Ténor Mark Milhofer
  • Basses Alejandro Meerapfel

Cappella Mediterranea 24 instrumentistes

Choeur de Chambre de Namur 21 chanteurs

La Vallée de Joux est devenue en quelques années le creuset d’intenses émotions artistiques pour Cappella Mediterranea et moi même. Le Brassus a accueilli nos concerts les plus emblématiques comme Il Diluvio Universale de Falvetti, le programme des Péchés capitaux de Monteverdi y a vu le jour et nous avons eu le plaisir de jouer Nabucco de Falvetti le 9 novembre 2019. Aussi, je suis heureux de revenir en septembre 2021 dans la vallée de joux avec une création de programme à laquelle je tiens particulièrement : La Misa Scala Aretina de Francesc Valls en regard avec Une Passion mexicaine. Créer ce programme, en le spatialisant dans ce cadre exceptionnel, et faire résonner ces œuvres dans le Temple du Sentier est une chance extraordinaire à partager sans modération avec les artistes et le public enfin espérons le !

Leonardo García Alarcón 

La Missa Scala Aretina est d’une valeur indiscutable parmi les compositions ibériques de cette période. La majesté et le spectaculaire le disputent au raffinement et à la séduction de l’écriture liturgique, révélant la maîtrise de Valls. La messe a été ensuite réutilisée selon les besoins et les occurrences d’une période historique compliquée quand Philippe V s’opposa à l’Archiduc Charles III d’Autriche, soutenu par aragonais, catalans, valenciennes. Charles installe sa cour à Barcelone ; il est possible que la Misa fut encore donnée pour célébrer la victoire d’Almenara, portée par Charles contre Philippe en 1710. L’œuvre prend un caractère polémique jusqu’en 1717, quand elle est vivement décriée par des théoriciens compositeurs à charge : ils reprochent à Valls l’usage d’une dissonance  dans le Qui tollis du Gloria sur les mots « miserere nobis », de quoi renouveler les querelles d’un Artusi et d’un Monteverdi au siècle précédent.

La création et la présentation de ce programme est possible grâce au mécénat de la Fondation Paul Edouard Piguet.

Fondation Paul Edouard Piguet

PROGRAMME :

sous réserve de modifications

1ère partie

Passion selon Saint-Mathieu à la Cathédrale de Mexique au XVII siècle

Francisco José Lopez Capillas : Pasión Según San Mateo

Juan Cabanilles : Mortales que amáis

Lamentaciones de Manuel de Sumaya ( Mexico 1717) 

Tomàs Luis de Victoria : Caligaverunt oculi mei

Cristóbal de Morales : Lamentaciones : Sabbato Sancto - Lectio Prima

Tomas Luis de Victoria : Salve Regina

2ème partie  

Missa Scala Aretina

Photos