Monteverdi, Péchés Capitaux

À Propos

Leonardo García Alarcón articule un programme moral au cœur du répertoire de Claudio Monteverdi.  

L’œuvre de Claudio Monteverdi incarne le laboratoire le plus extraordinaire des émotions en musique de toute l’histoire. Il a inventé des paramètres nouveaux qui provoquaient l’émotion et la colère de ses contemporains. 2017 sera une année anniversaire, qui nous permettra d’explorer son œuvre et de mettre en lumière la force contemporaine de son langage musical. Cappella Mediterranea propose d’explorer avec le public, comment ont pu se partager dans l’âme d’un même homme : les tourments amoureux des madrigaux, la noblesse la plus pure du sujet de l’Orfeo, les nouveautés d’un Vespro, le conservatisme et la foi de ses messes a cappella et de ses madrigaux “moraux”, l’esprit d’aventure et de chasteté qui sont le moteur de l’Ulysse et enfin la création d’une des pièces les plus amorales de l’histoire de la musique , L’Incoronazione di Poppea. Pour comprendre cette juxtaposition d’idées et passions, nous avons imaginé un programme conduit par des forces allégoriques très présentes dans l’esprit et l’imaginaire des hommes italiens au XVIIème siècle : les sept péchés capitaux et les sept vertus. Les péchés capitaux de la religion catholique, cités par Thomas d’Aquin (1225-1274) et énumérés par le Pape Grégoire (540-604) faisaient partie de l’imaginaire des artistes à travers les siècles, notamment Dante ou Leonardo Da Vinci. Ainsi, petit théâtre des émotions humaines, ce programme porte l’auditeur vers une réflexion profonde sur la nature des émotions et laisse entrevoir que Monteverdi est peut-être un des seules artistes de l’histoire à avoir connu l’origine des passions humaines pour les transcender et les sublimer en musique.


le programme de salle namur

le livret italien/français pour mise en page

Distribution Genève 24 mai 2017

Roberta Mameli et Anna Reinhold, Soprano
Filippo Mineccia, Contre-ténor 
Nicholas Scott, ténor
Migran Agadzhanyan, Ténor 
Renaud Delaigue, Basse

Stéphanie de Failly, violon
Lathika Vithanage, violon
Quito Gato, théorbe et guitare
Matthias Spaeter, archiluth
Marie Bournisien, harpe
Margaux Blanchard, viole de gambe
Henrikke Rynning,violoncelle
Leonardo Garcia Alarcón, clavecin et orgue


Ce programme a été créé en Suisse (Le Brassus), en coproduction avec The Venitian Center for Baroque Music
ll a été accueilli au Carnegie Hall à New York en février 2017.
L’enregistrement discographique est paru chez Alpha Classics en octobre 2016.

La Caisse d'Épargne Rhône Alpes soutient la diffusion de Cappella Mediterranea en région Auvergne Rhône Alpes.