À Propos

Les représentations publiques à Aix-en-Provence sont annulées.
Un report en 2022 est à l'étude.

 bandeau-annul-pour-visuels-agenda_0

LE COURONNEMENT DE POPPÉE

CLAUDIO MONTEVERDI (1567 — 1643)

IL NERONE, OSSIA L'INCORONAZIONE DI POPPEA
OPÉRA EN UN PROLOGUE ET TROIS ACTES
LIVRET DE GIOVANNI FRANCESCO BUSENELLO
CRÉÉ EN 1642 AU TEATRO SANTI GIOVANNI E PAOLO DE VENISE
VERSION DE VENISE DE 1650

THÉÂTRE DU JEU DE PAUME 
3h avec un entracte - Spectacle en italien surtitré en français et en anglais
Direction musicale Leonardo García Alarcón
Mise en scène Ted Huffman*
Décors Johannes Schütz
Costumes Astrid Klein
Lumière Bertrand Couderc
Dramaturgie Antonio Cuenca Ruiz
Poppea Jacquelyn Stucker
Nerone Jake Arditti
Ottavia / Virtù Fleur Barron*
Ottone Paul-Antoine Bénos- Djian*
Seneca / Console Alex Rosen*
Arnalta / Nutrice / Famigliare 1 Miles Mykkanen
Fortuna / Drusilla Maya Kherani
Amore / Valetto Julie Roset*
Lucano / Soldato 1 / Famigliare 2 / Tribuno Laurence Kilsby
Liberto / Soldato 2 / Tribuno Riccardo Romeo
Littore / Famigliare 3 / Console Yannis François
Orchestre Cappella Mediterranea
*anciennes et anciens artistes de l’Académie

NOUVELLE PRODUCTION DU FESTIVAL D’AIX-EN-PROVENCE
EN COPRODUCTION AVEC LE PALAU DE LES ARTS REINA SOFIÁ, L'OPÉRA DE RENNES
AVEC LE GÉNÉREUX SOUTIEN DE VINCENT MEYER

L’homme dépravé trouve dans son infamie des plaisirs non moins intenses que l’honnête homme dans sa belle conduite. Sénèque : De la vie heureuse, 58 ap. J.-C.

Impératrice à la place de l’impératrice ! Pour y parvenir, la courtisane Poppée ne recule devant aucun artifice. Maîtresse de l’empereur Néron, elle s’efforce d’écarter tous les obstacles qui jonchent l’accès au trône. Au prix d’une rupture avec son amant Othon, du suicide commandé du philosophe Sénèque et de la répudiation de l’impératrice Octavie, elle parvient à ses fins : Poppée épouse Néron. Et ce qui aurait pu n’être qu’un triomphe de l’amoralité devient, par la musique de Monteverdi, un hymne au désir tout puissant, une exaltation de l’humain enferré dans ses contradictions. Le dernier opéra du vieux maître est aussi le premier chef-d’œuvre du genre, d’une modernité inentamée malgré ses quatre siècles. Le voici vif comme au premier jour, porté par une jeune troupe que guident le maestro-claveciniste Leonardo García Alarcón et le metteur en scène Ted Huffman.

Photos